Que faire si votre site Internet manque de visiteur ?

Gérer un site Internet n’est pas toujours une opération facile à réaliser. Il est possible que votre site ne se développe pas, donc il manque de visiteurs. Cela affecte beaucoup la réputation de la marque ou de l’entreprise si c’est un site web professionnel . Il existe diverses raisons qui expliquent cette situation. Toutefois, il existe également des solutions pour y remédier. Pour augmenter le nombre de visite de votre site Internet, trouvez dans cet article les solutions. Lire la suite

Google Analytics : comment l’installer sur Prestashop ?

Pour obtenir de bons résultats suite à votre stratégie de vente, il faut effectuer régulièrement une analyse des données sur le trafic de votre site e-commerce. Cela permet d’augmenter le chiffre d’affaires de l’entreprise et d’améliorer son référencement. Pour procéder à l’analyse du trafic d’un site, l’utilisation de Google Analytics est le plus recommandée. Dans le cas où vous utilisez Prestashop pour votre site e-commerce, vous vous demandez comment y installer Google Analytics. Nous vous invitons à lire cet article pour savoir comment procéder. Lire la suite

2 façons de fidéliser votre clientèle

Pour tout commerçant qui se respecte, il est très important d’avoir des clients fidèles. D’un côté, cela signifie que ses services sont satisfaisants et d’une bonne qualité ; d’un autre, cela reflète la compétence de ses employés ainsi que la gestion de son entreprise. L’arrivée de nouveaux clients est d’ailleurs une occasion de les fidéliser.

Quelques astuces pour vous aider :

Pour que les clients reviennent constamment chez vous, vous aurez à adopter des stratégies commerciales pour leur faire plaisir, ce, sans pour autant vous mettre peu à peu sur la paille ou mettre votre business en danger.

  • Créer un lien avec le client

Un client ne représente pas seulement une source d’argent pour votre business. ! Non, un client est une personne venue dans le but se faire plaisir ou d’acheter quelque chose dont il a besoin. Créer un lien avec lui sera donc un atout pour vous. En effet, un accueil chaleureux dès la première rencontre le mettra à l’aise et l’incitera à revenir vous voir les prochaines fois où il aura besoin de faire quelques emplettes.

Le lien que vous aurez créé devra durer et se baser sur la confiance. Ainsi, pensez à créer un environnement de convivialité avec les clients sans pour autant dépasser les limites. Pour renforcer ce lien, n’hésitez pas à leur envoyer vos vœux pour les fêtes et à personnaliser chaque texte. Cela montre que vous vous souciez de chacun d’eux et leur fera se sentir très spécial.

La création et le renforcement de ce lien peuvent être favorisés par les réseaux sociaux et plus particulièrement, un site internet qui exposera vos articles. L’interaction pourra se faire plus facilement. De plus, il vous sera plus aisé de répondre aux avis et demandes des clients.

Si vous n’avez pas encore de site web et que vous chercher à vous en créez un, il vous suffit de demander à une agence de communication web de le faire pour vous.

  • Valoriser le client

Offrez à vos clients une qualité de service irréprochable. Que ce soit pour le service client sur place, celui en ligne ou le service après-vente, tout doit être impeccable. D’ailleurs, votre présence sur les réseaux vous sera très utile. La qualité des produits que vous vendez compte énormément, alors faites en sorte qu’elle reste au top. Restez aussi à la page de l’évolution du marché pour que votre clientèle puisse trouver tout le nécessaire chez vous.

Pour ce qui est du service après-vente, assurez-vous d’engager un personnel actif, chaleureux et capable de résoudre chaque petit problème rencontré par le client.

Placez également un programme de fidélité en proposant des cartes de fidélité, des remises spéciales pour leur anniversaire par exemple afin d’encourager vos clients à venir plus souvent.

Soyez aussi généreux en conseils. Si un client vient de vous acheter un produit, proposez lui d’autres articles compatibles avec et qui lui seront utiles.

N.B : vu qu’en ce moment, il est difficile d’accéder à un site web juste en tapant un nom ou un mot clé, facilitez l’accès  au vôtre par quelques astuces.

Bénéfices à avoir des clients fidèles:

Même si le budget consacré à la fidélisation peut être conséquent, la rentabilité en vaut le coup. En effet, un client fidèle est celui qui achète le plus et cela est prouvé.

Cela améliore aussi l’image de la société. Le client satisfait du service n’aura aucune hésitation à recommander l’endroit à ses proches. Et le bouche à oreille est un très bon moyen pour se faire de la pub.

Au-delà des clients, les employés aussi y trouveront avantage. Sachant que l’environnement de travail est un facteur important, ils n’auront aucun problème à travailler dans un lieu où il y a de la convivialité.

La fidélisation de clients est donc un atout majeur au développement d’une entreprise.

Zoom sur les plugins de référencement WordPress

Actuellement immergé dans l’ère incontournable du numérique, le digital est indispensable pour tous afin d’avoir un mode de vie adapté à cette “modernité”. Utilisé par la majorité des blogueurs et par ceux qui se spécialisent dans le e-commerce, le marketing digital et la communication numérique, WordPress est la plateforme incontournable à laquelle les amateurs comme les professionnels ont recours. Concentrons-nous sur les détails qui font de lui, le numéro un mondial dans le référencement web.

Qu’est-ce qu’un plugin de référencement ?

Le langage informatique peut parfois être déroutant, d’autant plus que la passion pour le virtuel n’est pas donnée à tout le monde. Laissez-nous vous transformer en petit geek en l’espace de quelques lignes. Après tout, une connaissance en plus est toujours un bonus en soi !

Sans plus attendre, parlons de ce qu’est un plugin de référencement. Tout d’abord, un plugin est un module d’extension de WordPress apte à étendre les fonctionnalités de votre site ou d’en ajouter de nouvelles. Ces modules vous accompagnent dans les différentes étapes pour créer un site sur WordPress, et répondent à différentes fonctionnalités : la sécurité de votre site, la création de formulaire, les référencements, l’optimisation de votre stockage de données ainsi que la garantie de leurs sauvegardes.

Pour le cas du plugin de référencement, il s’agit d’un plugin qui améliore le positionnement et la visibilité de votre site dans les résultats des moteurs de recherches.

Il existe divers plugins de référencement pour améliorer et booster votre site web. Certains peuvent vous offrir un accès plus aisé et rapide à votre site, une variété de langues plus élargie, etc.

Comment utiliser un plugin de référencement WordPress?

Pour l’utiliser, il faut commencer par installer le type d’extension que vous aurez choisi. Par exemple, nous vous proposons Yoast SEO, existant en version gratuite et payante. Il figure parmi les plus sélectionnés des modèles de référencement d’après les agences Web.

Voici les points à suivre :

  1. Tout d’abord, l’URL de votre page doit être lisible afin de permettre aux moteurs de recherches d’identifier facilement votre site. Ceci vous permettra par la suite de choisir le titre de l’objet de votre blog (chaîne de mots espacés de tirets).
  2. Ensuite passez au choix du plugin : il dépendra de vos besoins et de l’importance du contenu de votre site. Lorsque le plugin est bien installé, vérifiez que votre URL soit configurée correctement.
  3. La méta description est une balise utilisée par Google, qui a le rôle de mieux présenter le contenu de votre page en relatant les services ou les produits que vous voulez mettre en avant. C’est la petite description en bas du grand titre explicite, qui est affichée sur les résultats de vos recherches sur internet. Pour ce faire, il suffit de cliquer sur  “Modifier l’extrait” et puis de saisir votre méta description.
    La méta description vous sera particulièrement bénéfique, car elle attirera les lecteurs grâce aux informations que vous auriez décrites préalablement. On peut aussi la considérer comme une sorte d’avant-goût.
  4. Puis, nous avons la méthode appelée “ Fil d’Ariane”, pour organiser les juxtapositions des liens. Ceci permet de localiser le lecteur pour éviter qu’il ne se perde dans sa lecture. Du coup, il est nécessaire d’avoir recours à des fils de navigations pour relier le lien de la page principale avec les autres liens que le lecteur aurait pu consulter.
    Le séparateur du fil d’Ariane suit le symbole ci-après “>”. Pour l’utiliser, il faut juste l’activer, remplir les formalités demandées, et éditer le fichier de votre thème pour au final insérer le code.
  5. L’avant dernier point consiste à créer un sitemap. C’est un protocole qui informe les moteurs de recherches des adresses d’un site web pour l’indexation automatique. Avec le plugin Yoast SEO, vous pouvez facilement créer un sitemap en activant tout simplement le site XML.
  6. Afin d’améliorer davantage votre site web, la technique de la “tache d’huile” vous est proposée. Elle utilise les réseaux sociaux comme twitter, facebook, instagram, etc ; pour booster votre visibilité. Des données seront déduites de votre site puis exposées sur ces réseaux sociaux. Cette méthode est en mesure d’accroître votre taux de notoriété.

Bien que Yoast SEO soit le plus recommandé par beaucoup, d’autres plugins peuvent encore s’avérer plus performants en termes de référencement. N’hésitez surtout pas à faire un petit tour sur le net pour vous aider à créer votre site web.

Marketing-site

Augmenter la visibilité de votre site internet : nos 4 astuces

L’entretien de la visibilité d’un site Internet est une mission très importante pour toute entreprise ou tout propriétaire de site qui souhaite se faire une place dans son domaine d’activité. Le seul inconvénient, c’est qu’Internet est un milieu où la concurrence règne en maître et il peut être difficile de se démarquer. Si vous avez créé un site, mais que vous estimez qu’il manque de visibilité, plusieurs solutions s’offrent à vous. Voici 4 astuces élémentaires, mais pratiques qui vous seront utiles.

N°1 : confiez son référencement naturel à un expert

Le référencement naturel doit être optimisé sur chaque site web, grâce à des images optimisées, des contenus textuels ou des vidéos. Tous ces détails sont importants afin d’améliorer votre position sur les moteurs de recherche et ainsi augmenter votre visibilité en ligne.

Si vous débutez encore en matière de référencement naturel (SEO), il serait plus convenable de faire appel aux services d’un consultant SEO. En tant qu’expert, il pourra réaliser un audit complet de votre site et de ses pages afin d’identifier les possibles axes d’amélioration sur lesquelles travailler. Son expertise sera d’une grande aide pour améliorer le référencement naturel général de votre site, ou plus précisément de chaque page.

Pour la création de vos contenus, vous pourrez faire appel à une société de rédaction web SEO. Une personne compétente et connaisseuse, il créera pour vous des contenus écrits en accord avec les règles en matière de référencement naturel, avec des mots-clés et expressions efficaces.

N°2 : utilisez le référencement payant de Google

Le référencement naturel (SEO) est gratuit, alors que le référencement SEA est payant. Ce dernier permet d’arriver en tête de liste des résultats des moteurs de recherche grâce aux annonces payantes.

La mise en place de ces campagnes payantes peut s’avérer plus que bénéfique pour votre visibilité en ligne. Il suffit de choisir les bons mots clés sur lesquels se positionner et d’allouer un budget adapté à la mesure de ses ambitions.
Pour le moteur de recherche Google, le plus utilisé au monde, l’outil de référencement payant est « Google Ads ».

N°3 : inscriviez –vous sur les annuaires en ligne

Aujourd’hui, plus besoin de consulter les annuaires des pages jaunes pour trouver une entreprise, car internet vous donne maintenant la possibilité de consulter des pages numériques.

Plusieurs sites se positionnent comme des références dans ce domaine. Ils proposent aux entreprises de s’inscrire sur un annuaire en ligne afin d’aider les internautes à les contacter et à les solliciter plus facilement.

Ils mettent en avant les informations pratiques et les coordonnées de l’entreprise. Certains de ces annuaires sont gratuits, d’autres sont payants. Il peut être intéressant de se positionner sur des sites payants si vous intervenez dans un secteur géographique précis.

N°4 : soyez présent sur les réseaux sociaux

Si ce n’est pas encore le cas, inscrivez-vous sur les principaux réseaux sociaux. Ils servent de canaux de communication privilégiés sur lesquels vous pouvez partager vos contenus et vos activités. Aujourd’hui, toutes les entreprises utilisent les réseaux sociaux comme vitrine, mais également comme canal de diffusion de leurs contenus et informations.

Les réseaux sociaux vous permettent ainsi de rassurer vos prospects, de fidéliser vos clients, d’augmenter votre taux de conversion et d’assurer votre crédibilité. Vous pouvez aussi : mettre l’accent sur la valeur ajoutée de vos contenus, ou bien utiliser les newsletters et e-mails pour générer du trafic, mais aussi se lancer dans le mobile marketing et les QR codes. N’oubliez pas d’ajouter des boutons de partage et de vous entourer de professionnels pour la création et l’optimisation de votre site web.

 

Devenir chirurgien orthopédiste : 3 points à connaître

Le domaine de l’orthopédie enregistre l’une des croissances les plus fulgurantes en matière de chiffre d’affaires depuis l’année 2018. En moyenne, une augmentation de 7 % est prévue dans les années à venir. Pourtant, que sait-on vraiment de ce domaine et du travail d’un orthopédiste ?

Chirurgien Orthopédiste : la médecine de l’appareil locomoteur

Le chirurgien orthopédiste est un professionnel dont la spécialité réside dans la chirurgie préventive et réparatrice de l’appareil locomoteur. Ce dernier est composé des articulations ainsi que des muscles responsables du mouvement corporel. En d’autres termes, c’est le squelette.

Le chirurgien orthopédiste est donc la personne ayant pour métier de prévenir et de corriger :

  •  Les diverses malformations de l’os et des articulations ;
  • Les déformations des tendons et des nerfs ;
  • Les interventions chirurgicales au niveau des membres supérieurs et inférieurs.

Le chirurgien orthopédiste n’est pas à confondre avec son confrère l’orthopédiste-orthésiste qui s’occupe principalement de l’élaboration et de la vente de prothèses et d’orthèses.

Le but d’un chirurgien orthopédiste est de soulager au mieux le mal-être de ses patients grâce à une intervention chirurgicale. Que ce soit une malformation congénitale, des lésions dues à des activités sportives ou encore un accident, le chirurgien orthopédiste s’en chargera.

Chirurgien Orthopédiste : un parcours d’étude bien rempli

Devenir un chirurgien orthopédiste n’est pas aisé. Ce métier nécessite pas moins de 12 années d’études cumulées. Le parcours commence dès l’obtention du baccalauréat avec des formations théoriques et pratiques.

Ainsi, pour devenir un bon praticien de l’os, il faut :

  •  Suivre des cours spécialisés en biologie, en chimie, en anatomie, en physiologie et en physique au lycée ;
  • Être admis après le test de la faculté de médecine (M.C.A.T) pour un cursus de 4 ans ;
  • Des formations en centres hospitaliers.

Bien entendu, il est possible de poursuivre les études d’orthopédie à l’extérieur, dans de nombreuses écoles des Etats-Unis, dont :

  • Duke University ;
  • Université de Harvard ;
  • Johns Hopkins University ;
  • Université de Pennsylvanie.

Le reste ne dépendra que de vos connaissances et de vos capacités.
À savoir que le salaire moyen d’un chirurgien orthopédique est de 3.000 € et plus dans l’Union européenne.

Pourquoi ne pas créer une polyclinique en chirurgie orthopédiste ?

Ouvrir une polyclinique est un projet intéressant lors de l’obtention des diplômes et des formations cités ci-dessus. Le meilleur moyen d’ouvrir une polyclinique est de collaborer avec une personne ayant une bonne formation en gestion administrative.

Une fois cette phase achevée et les modalités de collaboration inscrites dans un contrat officiel, il est temps de définir l’emplacement de la future polyclinique. Durant cette étude de terrain, il est important d’avoir une visibilité sur le nombre d’habitants dans la région et le pourcentage qui auraient besoin de soins orthopédiques. Cette étude permettra non seulement de trouver le bon emplacement, mais également de connaître approximativement l’affluence dans le futur établissement.

Quand le lieu est défini, il est temps de s’informer au niveau de la législation. Il existe de nombreux articles de loi régissant le système sanitaire et ils évoluent au fur et à mesure des besoins. Il faudra également rédiger un projet de santé à valider auprès de l’Agence Régionale de Santé (A.R.S) avec en prime une lettre d’engagement de conformité.

Si la réponse de l’A.R.S est positive, la phase 2 peut se poursuivre. Des financements peuvent être attribués aux particuliers lors de la mise en place finale du projet de polyclinique. Ces financements et leur montant dépendent de plusieurs facteurs dont la zone d’implantation, la nature des activités de la polyclinique, et même son impact environnemental.