Tour d’horizon sur la pénalité Google

Tour d’horizon sur la pénalité Google

Le marketing digital est plus que jamais au cœur des stratégies marketing des entreprises, notamment des PME en cette ère numérique. La présence digitale est devenue un must have, non seulement pour gagner de nouveaux clients, mais également pour faire face à la concurrence qui devient de plus en plus rude. De ce fait, de plus en plus d’entreprises se spécialisent et proposent des services de référencement pour développer et renforcer la présence de ses clients sur le net. Cependant, il convient de bien choisir les prestataires en privilégiant les entreprise de renom comme LINKEO. Par ailleurs, dans son guide des bonnes pratiques, Google présente des règles à suivre pour faciliter la tâche de son moteur de recherche et permettre à un site internet de bien se positionner dans les pages de résultats, et les infractions à ces règles conduit à une pénalité. En effet, le site qui s’écarte trop de ces bonnes pratiques risque de se voir déclassé ou, pire, blacklisté. Pour tout savoir sur ces pénalités, retrouvez dans les lignes ci-dessous un tour d’horizon sur la pénalité Google. C’est parti !

C’est quoi la pénalité Google ?

Bien qu’il n’y a pas de définition exacte, mais comme son nom l’indique, la pénalité Google est une sanction instaurée par Google à l’encontre des sites qui utilisent des pratiques de référencement abusives. On entend par pratique de référencement abusive l’ensemble des techniques Black Hat SEO mises en œuvre par un site Web pour améliorer son référencement naturel. Le but de ces techniques est de tromper les moteurs de recherche pour être bien positionné sur les SERP, en utilisant des mots clés qui n’ont rien à voir avec la page, en créant plusieurs sites qui pointent les uns vers les autres. Il y en aussi qui proposent des contenus différents pour les visiteurs et les robots des moteurs de recherche, ou qui créent des pages de redirection trompeuse, etc. Ces pratiques sont interdites et pénalisées non seulement par Google, mais également par les autres moteurs de recherche.

Quels sont les types de pénalité de Google ?

D’une manière générale, il y a deux types de pénalité de Google. D’une part, il y a les actions manuelles et d’autre part, on retrouve les pénalités algorithmiques. Ce sont les Quality Raters et les algorithmes de Google qui détectent et pénalisent les mauvaises pratiques SEO.

Les actions manuelles

Les actions manuelles ou la pénalité manuelle s’applique quand l’équipe qualité de Google se rend sur un site et constate que celui-ci ne respecte pas ou enfreint les règles de base prescrites par Google. Ce genre de cas se présente principalement lorsque le site a été dénoncé par un ou plusieurs internautes. Les Quality Raters notifient par message les sites internet concernés via la Search console avec des informations sur les motifs de leur sanction.

Les pénalités algorithmiques

Contrairement aux pénalités manuelles, les pénalités algorithmiques sont appliquées de manière automatique par les algorithmes comme Google Penguin ou le filtre Panda, dès le moindre constat d’infraction. Du fait qu’elles se déclenchent de manière automatique, ces pénalités sont difficiles à desceller.

Généralement, les pénalités de Google se manifestent soit par un déclassement, c’est-à-dire que le site sanctionné va perdre des places dans les résultats de recherche (ce qui va entraîner une forte baisse du trafic), soit par suppression du site dans les résultats de Google. Le site va directement être mis en liste noir ou encore blacklisté.

Maintenant que vous savez tout sur les pénalités de Google, vous êtes en mesure de prendre des précautions pour respecter les règles instaurées pour ne pas être pénalisé ou de rectifier votre ligne si vous vous êtes un peu égaré. Sur ce, nous espérons que ce petit partage vous a plu et nous vous donnons rendez-vous à très vite pour de nouveaux sujets !

Changer le nom de domaine sans perdre le trafic SEO : comment faire ?

Le référencement est devenu une pratique incontournable et assez courante pour une entreprise afin d’améliorer sa visibilité sur le web. En effet, face à des consommateurs de plus en plus exigeants et qui recherchent davantage de praticité au quotidien, la présence digitale est devenue un must have pour les entreprises afin d’affronter la concurrence et de rester dans la course. Pour assurer cette visibilité, il suffit de contacter des entreprises spécialisées comme LINKEO et le tour sera joué. Toutefois, pour diverses raisons, notamment pour des raisons marketing, une société ou une entreprise peut être amené à changer le nom de domaine de son site. D’une manière générale, cela se présente lors d’un rebranding dans le cadre d’une fusion ou lors d’un rachat de société. Une question se pose alors, est-il possible de changer son nom de domaine sans perdre son référencement ? Si oui, comment faire ? Eh bien, la réponse est oui ! Retrouvez tout ce qu’il faut faire dans les lignes ci-dessous !

01. Copier son site à l’identique et mettre en place des redirections 301

La première chose à faire pour garder son référencement est de conserver intégralement l’architecture du site afin que seul le nom de domaine change dans l’URL. Après cela, il faudra créer des redirections permanentes que l’on appelle « redirections 301 » de chacune des pages de l’ancien site vers la page correspondante du nouveau site. Dans cette démarche, évitez juste de mettre en place des redirections multiples. Ce processus doit être suivi de près afin de s’assurer que chaque redirection est opérante. Grace à ce procédé, les moteurs de recherche vont savoir qu’il n’est plus nécessaire d’indexer l’ancien nom, mais qu’il faut désormais indexer le nouveau.

02. Prévenir Google Search Console pour « transférer » votre référencement

Après avoir copié son site à l’identique et mis en place les redirections 301, il faut prévenir Google via Search Console pour qu’il puisse indexer les nouvelles adresses internet à la nouvelle URL en minimisant l’impact sur le référencement naturel. Pour ce faire, ajoutez puis validez le nouveau website dans la Search Console et confirmez que vous êtes bien le propriétaire. Si vous avez un webmaster, il connaît déjà toutes ces formalités. Si la migration implique un changement de nom de domaine, utilisez l’outil de changement d’adresse de la Google Search Console qui est disponible en cliquant sur la roue crantée en haut à droite de votre écran.

03. Créer et envoyer un sitemap avec les nouvelles URL

Un sitemap est un plan de site. Il représente l’architecture d’un site internet. D’une manière générale, il s’agit d’un site XML qui hiérarchise les ressources et les contenus du website. Cette étape est importante, car les robots crawlers de Google se rendent rapidement sur les pages du plan de site pour les indexer. Déclarez le sitemap à Google en sélectionnant la bonne propriété, puis en cliquant sur « Sitemaps » depuis le menu. Après cela, il vous suffit d’indiquer l’URL du fichier sitemap et d’envoyer.

04. Faire un test avant de mettre en ligne le nouveau site

Afin d’éviter les mauvaises surprises, testez votre nouveau site internet avant de le mettre en ligne. Cette phase de test est appelée phase de « pré-production ». À ce moment, votre site est protégé par un identifiant et un mot de passe. Cela vous permettra de réaliser un audit SEO technique et sémantique, tout en évitant de présenter un site internet déficient aux internautes et à Google.

Maintenant que vous savez tout, vous êtes en mesure de gérer le changement d’un nom de domaine sans affecter le référencement du site. Nous espérons que ce petit partage vous a plu et nous vous donnons rendez-vous à très vite pour de nouveaux sujets !

Référencement Prestashop

Les principales étapes du référencement Prestashop

La digitalisation a apporté une vague d’innovations dans le domaine du numérique. En effet, par le biais d’internet, il est désormais possible de gérer une activité à partir d’une plateforme virtuelle. Les professionnels comme les particuliers font leur entrée dans le monde du digital par la création d’un site web. La conception de ces plateformes est généralement l’apanage des agences web, qui en plus d’en créer, s’occupent également de leur optimisation en effectuant des améliorations à l’instar du référencement. Il s’agit d’une opération obligatoire puisque cela permet d’améliorer la visibilité du site en question dans les résultats de recherche. Le référencement est vital pour les sites de commerce à l’instar des boutiques en ligne, gérées par le biais de Prestashop.

Focus sur Prestashop

En principe, Prestashop est un programme en ligne permettant de créer une boutique en ligne pour les opérateurs dans le domaine du marketing électronique. Il s’agit d’un support commercial destiné à épauler les activités d’un site e-commerce. Pour commencer, il suffit de télécharger le programme et de le copier chez un site hébergeur. C’est alors que l’installation pourra commencer. Et au bout de l’installation, on effectuera les configurations nécessaires selon les spécificités de la boutique en ligne concernée. Bien que les fonctionnalités de base du programme soient gratuites, les modules supplémentaires peuvent être payants. Cependant, ces modules peuvent apporter une touche d’innovation et améliorer la performance de la plateforme en ligne.

Le référencement Prestashop

C’est bien connu dans le domaine du digital ; le fait de créer une plateforme virtuelle n’est pas une garantie de réussite. La popularité d’un site ou d’une boutique en ligne repose essentiellement sur son classement dans les résultats de recherche. Et pour améliorer ce classement, des opérations d’optimisation comme le référencement sont obligatoires. Ce sont un ensemble de réglages et de manipulations, ou encore l’installation de certains modules pour le cas d’une boutique en ligne gérée sur Prestashop. Il est effectivement possible d’élargir la portée d’une boutique en ligne Prestashop grâce à différentes opérations de référencement.

Les étapes du référencement Prestashop

    • Choisir un thème optimisé

Le choix du thème constitue l’une des premières étapes de la configuration d’une plateforme en ligne. Cela permet de définir dès le départ l’apparence du site. Le thème choisi doit pouvoir représenter au mieux l’activité à promouvoir. Il existe effectivement diverses thématiques sur des marchés en ligne dédiées à cet effet à l’instar de Themeforest. Bien que Prestashop propose également des thèmes originaux, ceux de cette plateforme s’avèrent plus abordables.

    • Optimiser les mots-clés

Les mots-clés constituent des éléments sur lesquels le site pourrait être référencé. En effet, les mots-clés sont des mots associés à la thématique du site concerné. Une fois qu’ils sont mentionnés dans la barre de recherche, les résultats afficheront automatiquement les sites contenant des mots-clés du même genre. Il est donc primordial pour un site de générer de bons mots-clés afin de lui apporter plus de visibilité.

    • Optimiser les balises

Les balises sont un ensemble de titres et de descriptions permettant d’identifier le site et de définir des informations le concernant. Pour cela, le titre et la méta description de la page ou du site doivent être rédigés avec précision et pertinence afin de correspondre aux activités proposées. Le contenu doit être accrocheur afin d’attirer l’attention des internautes, et doit être assez explicite pour que le moteur de recherche n’ait aucun mal à l’étudier.

    • Bien mentionner le nom des produits

Comme il s’agit d’un site de commerce, les produits et services proposés doivent être affichés de manière à ce qu’on puisse facilement les identifier. Cela va permettre à la fois à l’algorithme du moteur de recherche de les identifier et aux internautes de mieux les repérer lors de leur navigation.

    • Optimiser les liens

Les liens constituent l’une des bases du référencement. Ils permettent en effet de rediriger les internautes vers une page qui correspond au texte d’ancre sur lequel ils ont appuyé. Ils permettent donc de mieux les diriger les internautes durant leur navigation.

Ce ne sont que quelques étapes non exhaustives d’un référencement. L’importance de cette procédure est à prendre en considération car plus le référencement est bien effectué, mieux le site se classera dans les résultats de recherche.

Les avantages et les inconvénients de ELEMENTOR sur le référencement SEO

Les avantages et les inconvénients de ELEMENTOR sur le référencement SEO

WordPress est un système de gestion de contenu gratuit et est distribué par la fondation WordPress.org. Il permet de créer et de gérer différents types de sites Web : site vitrine, site de vente en ligne, site applicatif, blog, portfolio, site institutionnel, site d’enseignement, etc. WordPress utilise MySQL (un système de gestion de bases de données relationnelles) et peut ainsi stocker et récupérer les informations présentes sur le site internet via plusieurs tables présentes dès l’installation du système de gestion de contenu. Lancé en 2016 par l’équipe de Pojo Themes, ce plug-in rencontre de plus en plus de succès auprès des utilisateurs. Certains estiment que c’est un outil à posséder absolument, tandis que d’autres pensent que Elementor est mauvais pour le référencement. Afin de répondre à cette question, nous allons voir à travers cet article les différents avantages et inconvénients de ce plug-in wordpress.

Pourquoi utiliser elementor ?

L’éditeur WordPress reste assez restrictif en termes de fonctionnalités et de mise en page. Ainsi, Elementor à été lancé afin d’y remédier. En effet, c’est un constructeur de page pour WordPress qui se présente sous la forme d’un plug-in. Il permet de concevoir des pages complexes sur WordPress sans coder, grâce à l’utilisation de modèles de page prêts à l’emploi, d’ajouter en glisser déposer dans votre contenu. Bref, Elementor fait partie de ce qu’on appelle un Page Builder, c’est-à-dire que c’est un constructeur de page qui permet la conception de l’apparence visuelle de votre site en utilisant des modèles image, texte, vidéos prêts à l’emploi. Elementor a donc été créer dans le but de simplifier radicalement la construction d’un site web, l’équipe de Pojo Themes estime même que son plug-in a contribué à la construction de plusieurs sites web ces dernières années. Sachez qu’Elementor dispose d’une version gratuite et payante (premium), chacune d’elle propose un espace de travail agréable associé à une maniabilité simplifié (glisser-déposer) afin de faciliter la création de votre page.

Les avantages de Elementor

Le principal avantage de l’utilisation de Elementor est sans doute sa facilité de prise en main. En effet, il permet aux personnes non-techniques ou novices dans la création de site internet de créer des mises en pages et des designs attractifs, ainsi que des pages assez complexes telles que : les formulaires, les graphiques animés et l’intégration de vidéos. C’est vraiment pratique si vous ne disposez pas d’un gros budget pour payer quelqu’un pour vous aider à créer votre site. De plus, vous pouvez consulter l’historique de toutes vos actions, c’est-à-dire suivre tous les éléments que vous avez ajoutés ou modifiés, et revenir sur vos choix en choisissant une ancienne version de votre page. Inutile de préciser que l’utilisation de Elementor est un vrai gain de temps pour la réalisation de vos tâches.

Les inconvénients de Elementor

Bien qu’Elementor dispose de plusieurs avantages, il présente cependant quelques inconvénients :

l’installation de ce plug-in alourdie le chargement de la page et occasionne d’éventuels problèmes d’affichage. En effet, Elementor peut avoir un impact sur la vitesse de votre site web, le rendant plus lent, ce qui peut affecter votre référencement. Si vous êtes en concurrence avec des sites très rapides avec un contenu intéressant, vous aurez peut-être du mal à vous faire une place dans le classement. Même si votre contenu est également très bon. De ce fait, si vous êtes une entreprise qui cherche à concurrencer de manière compétitive, la consultation d’un expert en wordpress est conseillée pour satisfaire vos exigences personnelles en termes de fonctionnalité et de performance.

En bref, Elementor présente plusieurs avantages notables en matière de construction de pages. Sa facilité de prise en main permet même aux moins expérimentés de créer un site web, une tâche autrefois réservée aux professionnelles. Cependant, l’utilisation d’un constructeur de pages comme Elementor, alourdit les pages de votre site web, ce qui n’est pas toujours une bonne chose en matière de référencement.

Conseils pratiques pour obtenir gratuitement des backlinks

Conseils pratiques pour obtenir gratuitement des backlinks

Si vous venez récemment de créer un blog ou un site internet pour votre commerce ou votre entreprise, vous êtes sûrement à la recherche de solutions pour augmenter sa notoriété et sa visibilité. Que vous soyez un blogueur ou un professionnel travaillant dans le domaine du SEO, vous serez sûrement intéressés par ce thème. Voici quelques astuces pratiques pour acquérir des backlinks gratuits.

Qu’est-ce qu’un backlink ?

Si vous êtes nouveau dans le domaine du référencement et du SEO en général, vous devez sûrement vous demander ce que c’est qu’un backlink. Également appelé « lien entrant » ou « lien retour », le backlinck est un lien qui redirige l’internaute vers un autre site ou une autre plateforme. Le backlinck est généralement inséré dans les textes d’un article. Grâce à lui, l’internaute peut se rendre sur un autre site et lire un autre article souvent en rapport avec celui qu’il lisait initialement, en l’occurrence le vôtre. Le lien entrant permet alors de relier un site internet à un autre.

Quelle est l’importance des backlincks ?

Les backlinks offrent de nombreux avantages aussi bien pour l’internaute que pour le propriétaire d’un site. Tout d’abord, ils aident l’internaute à obtenir plus d’informations sur la thématique qu’ils veulent approfondir. Bien que l’article du site initial soit déjà pertinent et qu’il réponde aux besoins du lecteur, c’est toujours intéressant d’obtenir le maximum d’informations sur le sujet grâce à d’autres articles.

L’ajout de backlinks optimise également le référencement naturel du site. En effet, ces liens entrants permettent aux robots d’indexation de visiter votre site et de découvrir ses contenus. Grâce à ces liens, le site gagnera en visibilité et sera mieux positionné dans les résultats des moteurs de recherche.

Comment mettre en place des backlinks efficaces ?

Pour que vos backlinks soient efficaces et qu’ils puissent aider à améliorer le référencement naturel du site, quelques conditions doivent être remplies.

Tout d’abord, les liens choisis doivent être pertinents pour être plus efficaces. En effet, les liens entrants doivent conduire vers des articles ou des contenus en relation avec le thème abordé. Par exemple, si l’article initial parle de la construction, les backlincks doivent pointer vers d’autres articles traitant des sujets similaires (gros œuvre ou second œuvre), non vers des articles culinaires ou autres.

Les liens doivent également être insérés intelligemment sur le contenu du site, de préférence dans le corps de la page pour augmenter sa valeur.

En outre, il faudra faire attention à choisir uniquement des liens vers des pages indexées par Google pour que votre site puisse gagner en visibilité. Diversifier les liens peut également s’avérer être une stratégie efficace.

Comment acquérir des backlinks de qualité ?

Il est important de vous assurer que vos backlinks soient de bonne qualité et non de mauvais liens. À savoir que de nos jours, tout est payant et qu’obtenir de bons backlinks gratuitement peut être assez difficile. Difficile, certes, mais pas impossible ! Suivez ces astuces pour en obtenir.

L’échange d’articles

Cette technique consiste à proposer des contenus pertinents à un blogueur. Il postera l’article sur son site et en échange, vous obtiendrez le droit d’insérer un lien pointant vers votre site ou votre blog. Cette technique requiert la communication avec d’autres blogueurs.

Le linkbaiting

Le principe du linkbaiting est la création d’un article assez long, bien documenté qui expliquera tout ce qu’il faut savoir sur un sujet en particulier. En faisant cela, vous attirerez plus de lecteurs et de rédacteurs, car les autres éditeurs souhaiteront intégrer un lien redirigeant vers votre article dans leurs contenus.

Le ninjalinking

Cette méthode est très simple. Vous pouvez commenter les articles des autres blogueurs et glisser vos backlinks dans le commentaire le plus naturellement possible, sans forcer.

Le skyscraper

Pour mettre en place cette technique, vous devrez identifier un article comportant beaucoup de liens sortants et qui est positionné en première page de Google. Vous pouvez ensuite rédiger un article suivant les mêmes bases. Bien sûr, il faut éviter le plagiat. De cette manière, vous pourrez améliorer le positionnement et le référencement de votre site. En voyant votre site, les autres éditeurs trouveront un moyen d’entrer en contact avec vous pour demander d’intégrer un lien redirigeant vers votre site sur leurs articles.

Quelle extension de domaine choisir pour votre site web ?

Le choix du nom de domaine fait partie des étapes à réaliser en premier lors de la création d’un site web. Il s’agit de sélectionner l’extension de l’adresse de votre site internet en fonction des objectifs de votre site et de la zone de diffusion de celui-ci. Aujourd’hui, vous pouvez choisir parmi plus de 400 extensions de domaine. Le choix est libre, mais votre choix aura un impact sur le fonctionnement de votre site web. Quelles sont les extensions les plus populaires ? Comment choisir la vôtre ? Comment créer un nom de domaine efficace ? Toutes les réponses à ces questions sont à retrouver dans la suite de l’article.

Les extensions de domaines les plus courantes

Dans l’univers de l’Internet, l’extension de domaine la plus utilisée reste le .com. Au début, cette extension est réservée aux sites commerciaux, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui. Tous les utilisateurs peuvent désormais choisir le .com qui est une extension de référence mondiale. En choisissant cette extension, vous donnez une connotation internationale à votre site web.

L’autre extension de domaine, parmi les plus courantes, est le .net qui fait référence au réseau ou « network ». Destinée aux sites web en réseau, l’utilisation du .net est aujourd’hui très diversifiée. La majorité des utilisateurs choisissent cette extension comme alternative du .com. C’est un choix idéal si vous allez créer un site internet dans le domaine de la technologie.

L’extension .org, destinée aux organisations à but non lucratif, reste aussi très utilisée par de nombreux sites internet qui veulent faire des profits. Si vous créez un site web pour une communauté, un projet ou des services publics, le .org est l’extension idéale. Il est recommandé de ne pas utiliser le .org pour un site web commercial.

Le choix d’une extension géographique est sans doute l’option la plus courante. Les .fr, .uk, .us, .ca, .ue et autres sont des extensions réservées à un pays. Pour utiliser le .fr, vous devez résider en France. Si votre site web vise une audience nationale, le choix d’une extension géographique est recommandé.

Comment choisir l’extension d’un nom de domaine ?

Le choix de l’extension d’un nom de domaine doit être fait en fonction de trois principaux critères : l’objectif de votre site, votre zone cible et le référencement. Si l’objectif de votre site est de vendre des produits et services, il est plus pertinent de choisir une extension reconnue par tous les utilisateurs comme étant spécifique aux sites internet commerciaux. Le .com et les extensions géographiques sont ainsi à privilégier.

Vous pouvez toutefois opter pour plusieurs extensions pour un seul nom de domaine. Cela permet d’étendre votre zone cible et d’améliorer le référencement local. Choisissez également la bonne extension afin d’optimiser l’indexation de votre site web dans les moteurs de recherche. Ainsi, si votre nom de domaine porte l’extension .fr, les moteurs de recherche l’indexent parmi les sites web francophones.

Comment créer un nom de domaine efficace ?

Pour que les utilisateurs retiennent facilement le nom de domaine de votre site web, il est important de choisir des mots simples. Il est plus pratique d’utiliser le nom de votre entreprise, boutique ou d’autres noms commerciaux. Veillez toutefois à ne pas mettre des chiffres et des signes difficiles à mémoriser. Aidez les internautes à deviner ce que contient votre site rien qu’en lisant votre adresse web. Si possible, mettez des mots-clés dans votre nom de domaine afin d’améliorer le référencement.

Bref, vous devez faire preuve de créativité pour concevoir un nom de domaine original et efficace. Il est aussi important de bien étudier le choix de son extension afin de bien cibler votre audience. N’hésitez pas à faire appel aux compétences d’une agence digitale afin de mener à bien votre projet web. Pour cela, Gandi.net est l’une de ces agences. 

Bien ficeler sa stratégie digitale pour convertir les prospects en clients

Garant d’une activité pérenne, convertir les prospects en clients est plus qu’une nécessité pour les entrepreneurs. Puisque les consommateurs ont l’embarras du choix avec l’affluence des offres et des nouvelles marques, les entreprises doivent impérativement se démarquer. Cela commence notamment sur la grande scène du digital. Nous vous suggérons quelques astuces pour que les visiteurs de votre site deviennent des clients. Lire la suite

Les étapes clés de la création d’un site web

Beaucoup optent désormais pour la création d’un site web, que ce soit pour présenter un projet, lancer une boutique de vente ou augmenter sa visibilité sur le marché. En effet, il est essentiel de connaître le processus de création pour mener à bien le projet. Pour obtenir l’effet escompté, il importe de ne pas négliger les étapes clés durant la conception. Dans le but de vous guider, nous vous proposons les étapes indispensables qui aboutissent à la naissance d’un site web réussi.

Étude du projet

Dans cette première étape, vous allez définir la raison pour laquelle vous souhaitez créer un site web. Vous allez faire la vente en ligne ou présenter votre nouvelle entreprise et vos activités ? Vous allez également définir votre modèle économique en mettant en avant vos produits, abonnements, formulaires de contact, publicités. C’est-à-dire les moyens par lesquels vous gagnerez de l’argent et des clients. Déterminez aussi qui seront vos cibles. Cela facilitera la rédaction des contenus de vos pages et les mots-clés pour le référencement. En effet, vous créez votre site internet pour obtenir de nouveaux clients. En fait, plusieurs méthodes permettent le trafic sur votre site web tels que le référencement naturel, le référencement payant, le partenariat ainsi que les réseaux sociaux. Notez qu’un référencement bien effectué peut doubler ou même tripler la valeur de votre site. Il est donc important de le voir avec votre prestataire de création d’un site.

Élaboration d’un cahier des charges

La rédaction de cahier des charges vous permet de lister les tâches que vous devrez effectuer et les contraintes auxquelles vous serez confrontés pour mener à bien votre projet. Sachez que dans le cas d’une relation prestataire-client, ce cahier des charges doit rester compréhensible pour les clients.

Descriptions

– Le graphisme : Vous allez détaillez l’ensemble des idées graphiques et ergonomiques du site comme les codes couleur, le logo, la structure du site et les diverses animations, etc. Autrement-dit, c’est tout ce qui a un lien avec le graphisme de votre site internet.

– Les pages : Cette description ressemble un peu à la mise en page. Vous listez l’ensemble des pages, les rubriques et les sous-rubriques. Cela permet aux visiteurs de votre site de trouver vite ce qu’ils souhaitent.

– La technique : C’est la présentation des fonctionnalités qui n’ont pas été listées avec les pages. Ce sont les formulaires de contact, le slideur, les modules de recherche, etc.

Définition du nom de domaine

Le nom de domaine présente une importance cruciale pour votre site. En effet, deux options sont possibles : soit vous utilisez le nom de votre entreprise ou société, cela aide également les clients à vous trouver facilement sur le web ; soit vous choisissez un nom de domaine correspondant à votre activité, création d’un site web par exemple.

La conception graphique

Cette étape est plutôt la spécialité du web designer, elle concrétise visuellement l’attente des clients et donne une réelle impression d’avancement du projet. C’est un processus très délicat en termes d’esthétique, ainsi, votre maquette graphique doit correspondre aux besoins des internautes. Pour bien l’assurer, l’aide d’un concepteur web est toujours nécessaire.

Le développement

Tout d’abord, l’intégrateur web va transformer vos maquettes graphiques en page HTML. Le processus de développement est réalisé via des lignes de programmation CSS, qui déterminent les couleurs et le langage et le HTML qui va structurer les pages.

Le référencement

Lorsque vous arrivez à cette étape, votre site est quasi fini. Vous allez optimiser la programmation HTML et les contenus de celui-ci. L’objectif étant de faire ressortir votre site internet le plus haut possible dans les résultats des moteurs de recherche. Enfin, il ne vous reste plus que la mise à jour. Veillez à demander l’aide d’un référenceur professionnel pour garantir le succès de votre site.

Comment augmenter la visibilité de son site internet ?

À l’ère du développement des nouvelles technologies de l’information et de la télécommunication, il est presque incontournable d’avoir un site internet pour s’assurer de la bonne croissance de son entreprise ou de ses activités.
Si la conception, le design et le développement d’un site web a déjà été tout un processus, il n’en est pas moins de s’assurer de sa visibilité sur Internet. Après tout, à quoi ça sert un beau site sans visiteur ? Alors, comment optimiser la visibilité d’un site web ? Lisez donc ces quelques lignes pour avoir quelques conseils.

Le référencement naturel ou le SEO (Search Engine Optimisation)

Le référencement naturel ou optimisation pour les moteurs de recherche est l’ensemble des techniques ayant pour objectif d’améliorer le positionnement d’une page, d’un site dans la page des résultats de recherche d’un moteur de recherche. Parmi ces techniques, il y a par exemple, l’utilisation de mots-clés, d’intertitres et de photos pertinentes sur les pages. À part cela, il y a la facilité de navigation des pages et l’existence de liens externes qui mènent vers votre site. Le SEO fait partie des stratégies les plus importantes pour assurer votre visibilité sur le net. En effet, toutes ces informations sont analysées grâce aux algorithmes des moteurs de recherche de Google.
Il faut également admettre que le référencement naturel constitue la stratégie marketing la plus pertinente à long terme.

La rédaction d’articles de qualité

L’existence de plusieurs articles originaux est aussi un grand plus pour votre site web. Le contenu doit être intéressant et correspondre aux attentes des lecteurs. Il est donc important qu’en cliquant sur le lien de vote site web, l’internaute trouve des réponses à ses questions. Pour s’assurer de la qualité des articles, il est préférable de se tourner vers des rédacteurs web expérimentés.

La création de Blog

Les gens ont actuellement tendance à rechercher tout et à tout moment sur la toile. Il est donc très important de créer des blogs contenant des articles avec des astuces pratiques et pertinentes. Ainsi, vous n’avez qu’à ajouter des liens vers votre site.

L’utilisation de livre blanc, d’e-book, pour générer des leads 

Le livre blanc est un document qui répond à une question bien précise. Dans cet e-book, l’objectif principal est de générer des prospects en se positionnant comme expert dans un domaine précis. Il ne s’agit donc pas ici de vendre des produits.

Le référencement payant

Le référencement payant, comme son nom l’indique, consiste à payer pour pouvoir apparaître dans les premières pages des moteurs de recherche. Force est de constater que Google domine parmi les moteurs de recherche. Le plus pertinent et le plus utilisé comme référencement payant est donc le programme Ads de Google (Google Adwords). Il consiste à choisir des mots-clés qu’on veut viser et de débourser une somme d’argent pour ces deniers. Néanmoins, il ne constitue pas une stratégie de marketing efficace à long terme, car il entraîne beaucoup trop de dépenses.

La promotion sur les réseaux sociaux

les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux constituent également un moyen efficace d’obtenir plus de trafic sur son site web. En effet, la quasi-totalité des internautes est sur les réseaux sociaux et ils y passent au moins 2 h 30 par jour. En maximisant votre présence sur les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Instagram, YouTube et linkdln, vous obtiendrez beaucoup plus de visiteurs sur votre site web. Néanmoins, il ne faut pas oublier de mettre le lien qui va les rediriger sur votre site.
De plus, la présence sur les médias sociaux permet de faire de la publicité de son entreprise ou de son activité.